ANALYSE THEORIQUE DE L’INSTITUTIONNALISATION DE LA RESOLUTION DES CONFLITS DANS LA CEEAC

  • Sali Bouba Oumarou

Resumo

Depuis sa décision N°001 Y/fév. / du 25 février 1999 relative à la création d’un mécanisme de promotion, de maintien et de consolidation de la paix et de la sécurité en Afrique centrale, la CEEAC développe des capacités institutionnelles et opératoires remarquables de pacification couvrant les formes d’intervention graduelle et séquentielle d’intervention dans les conflits identifiées dès la fin de la guerre froide par l’ONU. Cette réalité contemporaine contraste, bien sûr, avec les moments de la création de cette institution internationale où cette préoccupation pour la résolution des conflits était hors de son champ d’action; elle n’apparaissait pas pour ainsi dire explicitement dans les textes fondateurs de l’organisation et n’était pas non plus sollicitée ou développée dans la pratique. Ce contraste n’est donc pas sans interroger ou, du moins, susciter des interrogations sur le processus de développement et d’affermissement de cette capacité propre de résolution des conflits de la CEEAC.

Publicado
2020-01-14