LES ÉCRIVAINES DANS LES LITTÉRATURES MINEURES DES ÉTATS-UNIS: DU MELTING POT À LA GHETTOÏSATION

  • Carolina Ferrer
  • Roxane Maiorana

Resumo

Terre d’immigration, les États-Unis sont formés de nos jours de diverses communautés culturelles. Dans le champ littéraire étatsunien, ces différentes communautés se traduisent par une multiplicité de littératures mineures, telles que définies par Deleuze et Guattari (1975). Cette recherche a pour objectif d’analyser les relations qu’entretiennent celles-ci entre elles et avec le champ littéraire national. En particulier, nous étudions la place que les écrivaines occupent au sein de ces littératures mineures. Notre approche méthodologique se base principalement sur la criticométrie (Ferrer, 2011). À travers l’exploitation et la compilation de milliers de références en provenance de la base de données Modern Language Association International Bibliography, nous élaborons plusieurs indicateurs métacritiques. Dans un premier temps, nous analysons la place des femmes dans la littérature des États-Unis. Nous répertorions, dans un deuxième temps, les littératures mineures qui composent le champ littéraire de cette littérature nationale. Enfin, nous montrons les intrications qui façonnent les liens entre les écrivaines étatsuniennes et leur appartenance aux littératures mineures.