Chamada para contribuições Volume 8, nº. 1 - Transculturalisme et mobilités culturelles: lectures transversales des littératures des Amériques.

REVISTA PONTOS DE INTERROGAÇÃO: REVISTA DE CRÍTICA CULTURAL

REVISTA DO PROGRAMA DE PÓS-GRADUAÇÃO EM CRÍTICA CULTURAL DA UNEB

Vol 8, n° 1, jan.-jun. 2018

ISSN 2178-8952

 

Transculturalisme et mobilités culturelles: lectures transversales des
littératures
des Amériques.


Organisateurs:


Licia Soares de Souza (UNEB/UQAM/CNPq )

Patrick Imbert (Université d'Ottawa)


Descripitif:


Il s'agit de refléchir sur la dynamique des relations  qui est
prédominante au XXIème siècle tandis que le dualisme des paradigmes 
inspire l'observation
des cultures pendant des siècles. Comme le souligne Patrick Imbert  dans
Comparer le Canada et les Amériques (2014), à  une pensée stable et
binaire s'opposent les
formations argumentatives du tiers inclus. On réfléchira donc à la
dialectique de plusieurs classes de signes qui sous-tend les
productions culturelles dans un siècle où le syncrétisme des langages tend
à s'imposer.
Ainsi, on tend à se libèrer de la rigidité d'oppositions binaires comme
celles qui sont déterminées par la logique de l'opposition fondamentale 
civilisation/barbarie: nous/les
autres, intérieur/extérieur, logique territoriale/logique de la société
des savoirs,
continu/ discontinu, simultanéité/historicité, entre autres. D'autre part,
Zila
Bernd (2009) fait ressortir comment le concept d'identité nationale
homogène entre
en crise dans ce contexte d'hybridité culturelle, quand les diverses
minorités
occupent leurs espaces et leurs positions de discours, tout en
revendiquant des
conditions meilleures pour vivre leurs formations identitaires
spécifiques. Les langages et
leurs littératures sont aussi libérés des pactes avec les nations pour rendre
compte des intenses mobilités territoriales et culturelles du
contemporain. Bernd
invite ainsi à des réflexions sur le concept de "littérature nationale"mis en
question actuellement par les phénomènes de transculturation et de mobilités
culturelles. Le préfixe "trans" comporte l'idée de dépassement et de
traversée. La
transculturalisation se présente donc avec plus de force que
l'interculturalisme et que le
multiculturalisme, dans la mesure où il suppose des déplacements constants
dans les
espaces mobiles des Amériques qui résultent de la rencontre d'au moins
deux cultures et sont toujours hybrides.


Axes de pensée proposés:

- La littérature comparée et les traversées migrantes transculturelles.

- L'idée de nation déplacée et les mouvements de déterritorialisation.

- Transits intertextuels et mobilités mémorielles.

- Métamorphoses des figures de la transculturalité dans les Amériques.


Les soumissions doivent être faites uniquement en utilisant le site.
Enregistrez-vous et joignez
votre texte.


Le délai pour l'envoi des textes pour le vol. 8, n.1, est le 30 mars 2018.